07/04/2009

L'ITALIE TREMBLE

Onna,

Selon un tout dernier bilan établi mardi matin, 179 personnes sont mortes et 1.500 ont été blessées dans la région de L'Aquila, une ville de 68.000 habitants du centre de l'Italie frappée par un violent tremblement de terre, dans la nuit de dimanche à lundi. 150 personnes ont été sorties vivantes des décombres mais 34 restent portées disparues. Des équipes de sauveteurs avec des chiens et des engins lourds travaillent sans relâche pour tenter de les retrouver.Le centre historique de L'Aquila a particulièrement souffert. La nef d'une église s'est effondrée de même qu'une partie d'une résidence pour étudiants. Un hôpital de la ville a dû être évacué car il menaçait de s'effondrer en cas de réplique.

Des équipes de sauveteurs avec des chiens étaient à l'oeuvre dans les ruines, ont constaté les journalistes de l'AFP. S'exprimant sur la chaîne de télévision SkyTG24, le Premier ministre Silvio Berlusconi a décrété l'urgence nationale et a désigné le chef de la protection civile Guido Bertolaso comme coordonnateur des secours. M. Berlusconi a annoncé qu'il renonçait à son voyage en Russie, prévu le même jour avec plus de 1000 entrepreneurs, banquiers, chefs d'entreprise. "La situation est telle que la présence du chef du gouvernement sur place peut être utile", a-t-il dit.

Une conférence de presse du chef du gouvernement est prévue à L'Aquila vers 13h. Un Conseil des ministres extraordinaires a également été convoqué pour 19h. "Il faut s'attendre à de nombreuses victimes, beaucoup de blessés et beaucoup de maisons effondrées", a déclaré à la radio M. Bertolaso qui a estimé qu'il faudrait "beaucoup de temps" pour faire disparaître les traces de cette catastrophe.

Les images en boucle des télévisions montrent des toits effondrés, des routes jonchées de pierre tombées de la montagne. Le pape Benoît XVI prie "pour les victimes, en particulier pour les enfants" décédés dans le séisme, a indiqué le Vatican. Au moins cinq enfants ont été ensevelis sous les décombres.

La secousse a été ressentie dans tout le centre de l'Italie, de l'Adriatique à la mer Thyrénienne, et notamment dans la capitale où elle a réveillé de nombreux romains. De nombreux pays ont immédiatement offert de l'aide à l'Italie après le séisme, a indiqué Agostino Miozzo, l'un des chefs de la protection civile italienne.

L'ensemble du territoire italien, qui s'étend sur plusieurs plaques tectoniques, est fortement exposé aux risques de tremblements de terre. Vingt millions d'Italiens sont "potentiellement exposés au risque sismique", selon la protection civile.

photos

09:34 Écrit par Cinemagora dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tremblement terre, italie, abruzzo, l aquila |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.