02/11/2009

CINEMA TOUS ECR@N

ecransuisse

15ème édition, annulez tous vos rendez-vous !

Le Festival CINEMA TOUS ECRANS créé en 1995 fête ses 15 ans. Quinze ans d’un engagement sans faille pour faire exploser le mur de verre et les frontières qui séparent les écrans et brident la création audiovisuelle.

Après avoir démontré, images à l’appui, qu’un long métrage de télévision ou une série pouvaient être dotés de qualités artistiques au même titre qu’un film de cinéma, CTE a persisté en s’intéressant aux écrans multimédias, inaugurant avec succès une section consacrée aux nouveaux écrans. Cette année, le Festival continue à innover avec Cinéma Tout DOOH en proposant des créations visuelles dédiées aux écrans urbains, ainsi qu’un colloque sur la relation entre jeux vidéo et fiction. Un nouveau programme semble encore s’imposer pour cette édition en questionnant la frontière qui sépare le théâtre du petit ou du grand écran. Ces nouveautés vont compléter une programmation de films passionnants, réalisés tant pour la télévision que pour le cinéma ou le multimédia.

LE FILM a toujours été au centre de notre démarche. Durant toutes ces années, priorité a été donnée à la qualité artistique du film, au talent du réalisateur, au sens qu’il donne à son œuvre et au regard qu’il pose sur la société, quel que soit l’écran. Nous sommes persuadés que le talent du cinéaste est une nécessité pour que le film soit un témoignage incontournable pour dénoncer les affres de notre civilisation. Etant donné le mépris affiché par les cinéastes vis-à-vis de la télévision, les convaincre n’allait pas de soi. 15 ans plus tard, plus personne n’ose le contester, tous les grands festivals – Cannes, Venise, Toronto y compris – programment désormais des films de télévision. De même pour les séries télévisées qui étaient considérées comme la lie de l’audiovisuel; elles constituent aujourd’hui l’avant-garde de la créativité. Nous sommes fiers d’avoir cru en ce changement et de l’avoir fait découvrir au public au fil des éditions.

Au bout de 15 ans, CTE peut afficher un bilan positif dû à l’exigence artistique qui a présidé sa démarche jusqu’ici. Cette approche a contribué à la notoriété internationale du Festival genevois qui est devenu un lieu exceptionnel d’échange, de brassage, l’occasion privilégiée pour les réalisateurs et le public suisse de côtoyer des cinéastes du monde entier. Je passe le flambeau de CTE, ravi de son accomplissement artistique et de sa portée internationale.


website du festival

18:21 Écrit par Cinemagora dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinema, geneve, festival ecran 2009 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.