02/03/2010

DECOUVERTES INSOLITES

sanantoniodelascobres

...sur le train des nuages...cactus fleuris...(San Antonio de las Cobres-Argentine)

Santa Rosa_De_Tastil

...arrêt à Santa Rosa de Tastil...(Argentine)

18:24 Écrit par Cinemagora dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, voyages, argentine |  Facebook |

06/06/2009

RICHESSE

cascade de Iguaçu-Argentine-Brésil

 ...ensemble de cascades qui composent les Chutes d'Iguaçu à la frontière entre le Brésil et l'Argentine ...(vacances 2003)

 

à voir

 

09:52 Écrit par Cinemagora dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vacances, cascade, bresil, argentine, iguacu |  Facebook |

25/04/2009

COULEURS EN AMERIQUE DU SUD

Les maisons colorées à Piura-Perou

...les maisons colorées à Piura-Perou...

Les 7 collines colorées à Pumamarca-Argentine


...Les 7 collines colorées à Pumamarca-Argentine...

15:21 Écrit par Cinemagora dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : argentine, perou, voyages, photo |  Facebook |

03/11/2008

UN PEU D'IRONIE ET DE FOLIE

L'assaillant de Pablo Fendrik-Argentine

L'ARCALT [Association Rencontres Cinémas d'Amérique Latine de Toulouse], la FNAC WILSON et tous les partenaires de Cinéma en Construction ont le plaisir de vous conseiller le film :

L'ASSAILLANT
de Pablo FENDRIK (Argentine, 2007, 1h07)

:: Ne manquez pas la soirée spéciale pour lancer la sortie du film à Toulouse :

La séance sera présentée par l'ARCALT et suivie du verre de l'amitié

:: MERCREDI 5 NOVEMBRE 2008
A 20h30
AU CINÉMA ABC
[actuellement accueilli par le Centre Culturel Alban Minville - métro Bellefontaine]

Le film restera à l'affiche au cinéma ABC jusqu'au 17 novembre.

L'histoire
Un homme exécute mécaniquement un plan qu'il a minutieusement préparé. Tout se déroule parfaitement, jusqu'à ce qu'il soit confronté à une question de vie ou de mort, ce qui, paradoxalement, le rendra plus humain... Ce films rythmé, qui suit le héros dans ses moindres faits et gestes, nous faisant ainsi ressentir ses angoisses et doutes, dresse en toile de fond le portrait d'une société à double vitesse.

La critique
El Asaltante [L'assaillant] est le "coup de coeur" 2007 de la Semaine de la Critique et on comprend pourquoi. La mise en scène, magnifique, cerne le personnage sans l'expliquer jamais. Des travellings insensés - dans les rues, dans un bus - suivent ce héros opaque, dont les comportements imprévisibles créent une peur insidieuse. La frustration a donc permis à Pablo Fendrik de réussir un film court, original, brillant. Sur le fil de l'ironie et de la folie douce.

Pierre Murat, Télérama

+ d'informations : http://www.films-sans-frontieres.fr/lassaillant/

FILM SÉLECTIONNÉ À CINÉMA EN CONSTRUCTION TOULOUSE - SAN SEBASTIAN

 Au Cinéma à partir du 8 octobre 2008

13/07/2008

LE MONDE SILENCIEUX DE L'EAU

Agua de Veronica Chen

AGUA (Eau) de Verónica Chen- Argentine-2006-89'

Une des premières images du film de Verónica Chen saisit tout d’abord par sa beauté : sur fond d’immensité de désert argentin se dessine une silhouette qu’on retrouvera par la suite en la personne de Goyo, célèbre nageur qui, après avoir été accusé de dopage abandonne la compétition et se retire dans le désert. Comme l’indique d’emblée le titre (‘Agua’), l’eau va être l’élément central du film avec tous les symboles qu’elle peut représenter. De l’eau transparente de l’univers aseptisé des piscines d’entraînement, à l’eau trouble des fleuves Coronda et Salado où vont se dérouler le marathon en eau libre du Rio Coronda, l’eau inspire des sentiments d’attraction ou de répulsion. L’eau trouble du fleuve est à l’image de l’opacité des sentiments de Goyo et Chino qui restent jusqu’à la fin du film insaisissables et qui ne semblent finalement heureux que dans l’élément aquatique. Plonger dans le monde silencieux de l’eau peut être également la métaphore d’une introspection comme le montrent les travellings sous-marins. On le voit, Veronica Chen a voulu épuiser les différents sens métaphoriques de l’eau. Le résultat est mitigé : quelques images séduisent par leur beauté et leur signification mais souvent la réalisatrice privilégie la forme au fond sans raison apparente. On ressort donc du film un peu déçu et trompé par l’image prometteuse du début. A noter malgré tout la valeur documentaire du film, qui met la lumière sur un des plus grands marathons du monde en eau libre qu’est celui du Rio Coronda, qui relie les villes de Santa Fé, Santo Tomé et Coronda sur un parcours de 63 kilomètres. (Laurence de Bourbon)

Le film - Injustement accusé de dopage lors d'un marathon, Goyo, un ancien champion de natation en eau libre, a tout abandonné pour se réfugier dans le désert argentin. Huit ans plus tard, il revient à Santa Fe pour tenter de reconquérir son titre. Une nuit, au volant de sa voiture, il renverse Chino, un nageur de piscine qui rêve de sélection nationale. Un étrange lien se noue entre les deux hommes ; ils décident de faire équipe ensemble pour le marathon.

11:29 Écrit par Cinemagora dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : argentine, veronica chen, cinema |  Facebook |